Silence ça coud!

Passionnés de l’objet papier, notre rôle de conseil s’étend au-delà de la conception graphique et de la mise en page. Nous concevons des dispositifs dans leur ensemble et recommandons les papiers et la reliure que nous jugeons cohérents par rapport au brief et à la création graphique.

Il existe plusieurs types de reliure : agrafage, spirale, pli collé, dos carré collé… Et la plus précieuse, la reliure couture.

Oui plus précieuse : on manipule différemment un document relié au fil à la main. Avec plus de délicatesse. Et bien sûr, c’est l’ensemble du document qui paraît plus soigné, c’est sur le contenu que rejaillit cette finesse : les mots ont plus de poids quand ils sont présentés avec autant d’attention.

Reliure à l’écolière

Simple et raffinée, elle relit les livrets les plus fins. Nous laissons souvent les fils dépasser : c’est le bel accident qui attire l’oeil pour mieux retenir l’attention.

Nous relions avec passion et précision les livrets et ouvrages de nos clients, comme nos petits carnets sérigraphiés en auto-édition.

Reliure japonaise

La plus courante des 4 variantes de la reliure japonaise, la Yotsume Toji, est facilement reconnaissable. Rigoureuse et raffinée avec son dessin géométrique, elle s’impose pour donner du caractère à un carnet ou tout autre type de document.

Reliure japonaise traditionnelle

Reliure copte

Celle-ci, aucune machine ne peut la reproduire. Toujours réalisée à la main, elle relie les documents les plus épais et permet une ouverture à plat particulièrement confortable pour la lecture et créative : le texte ou l’illustration ne sont pas gênés par la reliure et courent d’une page à l’autre.

En plus d’être pratique, la reliure copte est aussi très décorative. Bref, on la remarque !

Reliure copte réalisée à la main à l'agence

Pour en savoir plus sur les reliures couture, nous vous conseillons le livre de Charlotte Rivers Livres et Carnets faits main, aux Editions Pyramyd.

Pour nous confier un projet, contactez-nous !

Un objet papier ne stimule pas que la vue. Le papier a une odeur, un poids, une texture et même un son, quand la page se tourne.