Pedro, artisan menuisier aux Tanneries

À l’image des Tanneries, l’atelier de Pedro est un endroit fascinant : l’œil a envie de se balader, difficile de le retenir ! Ici c’est un morceau de buste de femme sculpté, là une grille de barbecue forgée en forme de toile d’araignée, ici une impressionnante collection de bouteille vides et, si l’œil se tourne vers le plafond, il découvre avec une légère inquiétude une scie suspendue qui ne semble retenue que par un bout de ficelle. Mais Pedro se veut rassurant : ça ne risque pas de tomber. Bon.

Et bien sûr, il y a du bois, un peu partout. Pedro est menuisier. Il crée des meubles d’agencement, sur-mesure. Plus le projet est tarabiscoté, plus l’idée va lui plaire. Comme ce garde-manger hexagonal qui doit pouvoir se glisser entre la porte de la cuisine et un frigo. Mais ce que l’on soupçonne moins, c’est son travail de régie d’art contemporain : c’est aussi le plus passionnant.

Reconversion

Si cela fait un moment que Pedro est installé aux Tanneries,  il n’a pas toujours été menuisier. Avec une première carrière dans l’édition puis en tant qu’enseignant dans un centre d’Arts plastiques, son parcours fait écho aux témoignages de plus en plus nombreux de personnes souhaitant retrouver le plaisir du travail manuel, de la production artisanale, de la création concrète. Son atelier du dimanche est devenu son lieu de travail.

De Lagny à la FIAC

Mais la menuiserie l’emmène aussi loin des Tanneries : scénographie à la FIAC ou au Petit Palais, on le retrouve même sur la scène de défilés prestigieux. Pour Kenzo, il confectionne des éléments de décor, dont ces colonnes indépendantes qui vont déambuler pendant le show. Les entreprises privées ne sont pas en reste : avec Velux, il contribue au projet “Chambre de rêve” et transforme un bus en chambre d’hôtel place de la Concorde.

L’art de ne jamais s’ennuyer 

Dans son album photos, des souvenirs de tous ces projets, jamais deux fois le même. Difficile d’oublier ce conteneur posé sur pilotis et transformé en fontaine au-dessus d’un lac. Ou cette table suspendue créée entre amis, pour le plaisir, perchée au beau milieu de l’atelier et baptisée à l’occasion d’une soirée joliment arrosée.

Cela faisait donc un moment que nous voulions travailler avec Pedro pour nos clients. Quand l’occasion s’est présentée, nous avons frappé à la porte de son atelier les yeux fermés. Le résultat ? Nos yeux écarquillés ! Quel plaisir de créer ensemble un objet nouveau, inédit, unique, entre voisins, entre passionnés. Et de voir l’initiative récompensée par l’enthousiasme de nos clients.

Pedro dans son atelier des Tanneries, à Lagny.

Crédits photos 1 et 4 : @Betül Balkan