J++, notre projet d’affiche générative

Par Anne Jacquinot

En tant que créatif, j’ai horreur de la monotonie.

Mais comme dit l’adage, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Ce sont les petits rien qui font que chaque jour est unique (une journée pluvieuse, une charge de travail importante mais un client sympathique au bout du fil …). J’ai eu envie de développer quelque chose avec ça, peut-être justement pour rompre ce sentiment de monotonie, faire un peu dérailler le train-train quotidien.

Aussi, il était intéressant de montrer l’activité quotidienne de Comme un Arbre! (le cœur du réacteur !) à travers un processus expérimental et artistique. Chaque jour, en créant une affiche qui retranscrit ces activités journalières, on pourra, au bout d’un certain temps, observer les variations des évènements qui se sont produits.

Pour développer et rendre fonctionnel ce projet, j’ai utilisé Processing, un langage de programmation dédié à la production artistique, notamment à la production d’images. Outil passionnant qui ouvre la voie à un nouveau champ d’expérimentation, Processing ne se limite pas à la création visuelle et peut communiquer avec des dispositifs électroniques, des services internet, manipuler du son ou de la vidéo !

Cet outil est adapté à la création de data-visualisations, logotypes génératifs, dispositifs interactifs, bref, c’est un outil puissant et passionnant.

{Ci-dessus à gauche, la fenêtre de l’éditeur Processing, à droite le rendu lorsqu’on lance le programme.}

J’ai choisi de montrer les données quotidiennes suivantes :

  • le nombre de projets sur lesquels chaque personne travaille,
  • le nombre d’appels émis et par quelle personne,
  • le nombre d’appels reçus,
  • la durée de chacun de ces appels.

Et puis, pourquoi pas ajouter à cela des choses plus relatives à l’environnement comme les données météo :

  • les conditions météo,
  • la température,
  • le taux d’humidité.

Il s’agit maintenant de créer un programme qui lise et interprète automatiquement ces informations, selon des règles pré-établies.

 

L’arrière-plan est la transcription graphique des conditions météo. Par exemple, lorsqu’il fait nuageux, l’arrière-plan est gris clair. De fines lignes verticales apparaissent lorsque le taux d’humidité dépasse 80 %.

Le nombre de projets, le sujet central, est représenté par des cercles (1 cercle = 1 projet du jour). une couleur est assigné à chaque personne. Aussi, ces cercles sont organisés par pôle de travail.

Les données téléphoniques sont représentées par des lignes horizontales colorées. Les couleurs affectées aux personnes sont reprises pour indiquer qui appelle, alors que le blanc représente un appel reçu. Enfin, la taille de ces lignes est fonction de la durée de l’appel. Les croix indiquent les appels qui ont échoués.

 

Chaque jour jusqu’au 1er avril, une nouvelle affiche est partagée sur Instagram.