Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

Les dessous du graphisme #3 – Le logo Windows 3

Les dessous du graphisme – Un décryptage des graphismes d’hier et d’aujourd’hui, des meilleurs comme des pires, pour mieux comprendre les codes graphiques et leurs utilisations. – par La Branche –

Les dessous du graphisme - Un décryptage des graphismes d'hier et d'aujourd'hui, des meilleurs comme des pires, pour mieux comprendre les codes graphiques et leurs utilisations. - par La Branche
logo Windows 3.1Animation
  1. De l’immatériel vers le matériel
    Un ensemble de pixels se cristallise en un drapeau, un étendard, une fenêtre en mouvement.
    On vend un rêve inaccessible vers une tangible réalité.
  2. Une typographie de journal pour démocratiser l’informatique
    Ce style typographique fait appel davantage au passé qu’au futur. Il se veut rassurant car il est connu de tous.
    Alors que les anciens ordinateurs n’affichaient que des caractères monochasses 1,
    Windows a choisi de composer son nom avec une elzévir 2
    afin d’élever l’ordinateur à un rang populaire et de se rendre accessible, se hissant au niveau du média populaire qu’est la presse.
  3. Des couleurs RVB
    les teintes font directement appel aux couleurs rouge, vert, bleu les éléments de base des écrans cathodiques.
  4. Un fort besoin de notoriété
    Des mentions pour chaque élément pleuvent : on trouve ™ (trademark) sous le visuel et associé au mot Windows, et ® (registered) pour Microsoft. On donne ainsi une preuve que ce projet est fiable et durable, car on le protège.

Passez sur les images avec la souris pour faire apparaître le texte

Le logo Microsoft Windows 3.0 1990.

un étendard, une armée à la conquête du monde. Luba - c'est le premier logo de ma vie ! Anne

Notes

  • 1/ elzévir, caractère humaniste, usuel, à connotation littéraire.
  • 2/ monochasse, police dont chaque lettre possède une largeur fixe.